Batman Reborn RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier
Si toutefois vous avez des questions à poser sur quoique ce soit concernant le forum, les invités peuvent les poser ici: Partie des Invités

Partagez | 
 

 Noah Kuttler/Calculator

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noah Kuttler/Calculator

avatar

Messages : 14
Dollars : 144
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 28

MessageSujet: Noah Kuttler/Calculator   Mer 15 Aoû - 8:22

Questions Hors-Jeu:

Comment avez-vous connu le forum ? Par un admin ^^

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage ? Personnage qui offre de très bonnes possibilité d'intrigue, un cerveau organisateur qui me tiens loin de combats massifs Wink sauf via l'Ünternet.

Connaissez-vous bien votre personnage ? Je n'ai pas lu énormément de comics à son sujet, mais j'ai recoupé plusieurs sources de renseignements à son sujet et puis bon, notre background a ses petites particularités qui permet une certaine liberté dans l'Histoire.

Avez-vous lu le background du forum ? Je l'ai même co-écrit.

Avez-vous lu le règlement ? Je l'ai modifié donc on peut dire que je l'ai lu.



Nom du personnage: Noah Kuttler

Alias: Calculator

Citation: Belle stratégie, mais as-tu compris la mienne?

Faction: Indépendant

Tranche d'âge: Adulte

Apparence:

Noah Kuttler est un homme d'une quarantaine d'année. Son visage, relativement fin est encadré par une chevelure brune qui cascade légèrement sur sa nuque, le devant de son crâne quant à lui est dégarni, signe d'un début de calvitie. Sa peau, uniquement habituée à l'exposition des écrans d'ordinateurs ou des salles de spectacles plongées dans le noir est d'une teinte rose grisâtre, l'on pourrait même le croire malade alors qu'il se porte comme un charme. Son nez aquilin supporte à longueur de temps une paire de lunettes, devant ses écrans celle-ci est spéciale, aux verres teintées verts qui diminuent la fatigue de ses yeux et lorsqu'il sort, celle-ci est banale corrigeant uniquement sa légère myopie. Ses yeux quant à eux sont d'un vert ternit par le filtrage de ses verres, mais d'une impressionnante clarté lorsqu'ils sont exposés à la lumière du jour. Son front, à l'image du coin de ses fines lèvres est peu ridé par le rire. Noah n'est pas un homme qui étire de larges sourires ni qui s'esclaffe de façon magistrale, il s'autorise la plupart du temps à un rictus sardonique et hausse les sourcils pour profiter de sa supériorité, à de rare occasion il rit et ce n'est qu'à la suite d'une grande réussite.

Toujours propre sur lui lorsqu'il s'attend à de la visite, la gorge de Noah est enserrée dans des cravates elles-mêmes soigneusement installées sous le col de ses chemises impeccablement repassées. Calculator adore par dessus faire bonne impression, d'où son attirance naturelle pour les costumes trois pièces. Un gilet généralement sobre, d'une couleur unie recouvre les bretelles qui maintiennent ses pantalons à pinces sombres, c'est la malédiction des gens de grandes tailles mais en sous-poids que de devoir soutenir ainsi leur vêtement. La plupart du temps, sa veste de costume sert à habiller sa chaise de bureau. La seule chose que l'on peut reprocher à Noah est ses manches de chemise qu'il repasse certes avec beaucoup d'attention mais qu'il retrousse sans cesse pour travailler sur ses ordinateurs, de même et après quelques heures de travail acharnés sur ses machines, il est rare de le voir encore avec son gilet ou sa cravate encore nouée en nœud Windsor, son préféré de par son impeccable symétrie. Ainsi le grand génie passe environ une demi-heure à choisir les vêtements, une autre demi-heure à impeccablement se préparer devant son miroir pour au final voir le tout ruiner en moins de deux heures, mais chaque génie a ses petites manies.

L'on peut également observer un autre Kuttler, l'amateur d'art qui se cache derrière le technicien et le scientifique. Considérant que l'apparat fait parti du spectacle, il possède deux fracs de soirée forts élégants payés au frais d'une entreprise dont il avait détourné les fonds. Les deux vêtements faits d'une matière particulièrement somptueuse ne sont d'ailleurs pas entretenus par le criminel, mais par une blanchisserie spécialisée qui parvient malgré quelques années d'utilisation à conserver leur beauté. Il dispose d'un tiroir entier de lavallières et de boutons de manchettes pour de telles occasion, collection qu'il s'est forgé au fur et à mesure des années, parfois même avec des cadeaux fait par ses alliés criminels, telle qu'une paire de bouton de manchette importée tout droit d'Italie, cadeau des Falcones et qui font jalouser les amateurs qui les voient maintenir les manches de ses chemises écrues.


Apparence identité secrête:

Calculator n'a pas de costume secret, il peut donc sortir durant la journée comme n'importe quel quidam et ne craint pas quelques sorties culturelles ou scientifiques pour parfaire ses connaissances et se changer les idées.

Personalité:

Calculator est un homme bien au fait de ses compétences et persuadé de la supériorité de son intellect sur le reste de la communauté criminelle et justicière. Il ne montre cependant aucune prédisposition à l'égocentrisme comme Nygma et accepte volontiers les contrats avec pour seule contrainte que ceci aient du "challenge". Maladivement habitué aux victoires et aux réussites, il ne supporte pas que l'on puisse lui résister et son pire problème reste cette faible résistance à l'échec qui peut le plonger des heures durant dans une colère noire et une frustration qui l'empêche d'agir efficacement. Mais la rancune qu'il nourrit lors de ses excès de colère le rend obstiné et motivé à traquer celui ou celle qui le mettrait en échec, de même qu'elle supprime du même coup toute autre considération morale, l'important devient dès lors la victoire face à son adversaire par tous les moyens nécessaires.

Son aliénation morale et éthique et qui est l'origine même de sa motivation criminelle le rend insensible à toutes les causes humaines et justes, là où ses compétences et ses talents pourraient sauver des vies et améliorer le quotidien de la population, Noah choisit systématiquement la solution qui représente pour lui une possible difficulté. Calculator n'agit ni pour le pouvoir ni pour l'argent, il agit pour démontrer son talent, pousser ses connaissances, il recherche une forme de gloire obtenue dans la perfection qu'il pense pouvoir atteindre et qu'il se doit de toujours remettre en question. Scientifique jusqu'au bout, la seule façon d'invalider une thèse est de montrer un contre-exemple, contre-exemple dont Calculator veut prouver la non-existence.

Cependant, derrière le criminel vaniteux à la limite de l'égotisme, il y a une personnalité raffinée qui aime sortir du sentier qu'il connait bien de la science pour se complaire de l'Art, la peinture, la musique, le théâtre, l'opéra, la sculpture, en de rare moment le cinéma même s'il avait la possibilité de piller en un claquement de doigts les archives digitales du genre. Il est alors difficile de comprendre l'intérêt de cet homme froid pour ce genre de distraction, en réalité et même s'il ne l'avoue lui-même, Calculator ne comprend pas l'Art, il admire les œuvres qu'il lit, il est parfois abasourdi par la beauté de l'opéra, contemplatif devant des chefs-d'oeuvres de Rembrandt, Picasso, Dàli et même de Poussin, mais au fond de lui même il ne parvient pas à définir, à mettre des définitions et des explications scientifiques sur ce qu'il ressent; il a lu des ouvrages entiers sur l'Art, les techniques de peinture, de sculpture, sur la dramaturgie même, mais il y a plus que de la technique et il se sent parfois proche de ses grands génies lorsqu'il commence à créer de nouvelles choses, robots, technologies cybernétiques, il a eu cette impulsion créatrice incontrôlable lorsqu'il a conçu l'Ünternet. Au fond de lui-même, Noah Kuttler se sent artiste, sans vraiment le comprendre et aime cette sensation de plénitude et d'accomplissement qui accompagne l'Art en général.

Profession:

Génie du crime, créateur et organisateur de réseaux criminels.

Capacités:

Noah Kuttler est un homme que ses professeurs et ses collaborateurs définissent comme un génie. Doué en informatique, cybernétique, robotique, réalité virtuelle, électronique, mathématiques et surtout en cryptographie et en logique formelle, il s'est rapidement placé dans la communauté criminelle comme un allié de poids et une force souterraine de première qualité. Grâce à ses installations informatiques, ce dernier est capable de pirater la plupart des systèmes informatiques du monde et ravitaille ses multiples comptes bancaires via des opérations informatiques illégales et des versements de criminels ayant réclamé ses services.

Ce dernier a le mérite d'être également un grand stratège et organise des actions criminelles de grandes envergures au travers de la planète, soutenant des organisations affrontant des intérêts privés, le Calculator est devenu synonyme de coup d'éclat autant pour le FBI qui hurle à la mort à l'entente de ce nom que pour les criminels qui se frottent les mains de l'avoir dans leur camps. Récemment toutefois, la présence d'un nouvel adversaire dans son sillage, l'intrigante et maligne Oracle ont recentré ses secteurs d'activités aux alentours de Gotham City.

Mais Noah est aussi un homme qui aime bricoler quelques bijoux de haute technologie. Ayant installé quelques machines obtenues plus ou moins légalement dans ses locaux, il se permet de réaliser quelques modifications sur du matériel de télécommunication et a même pu, par ce biaise réaliser l'Ünternet si cher désormais à la communauté criminelle et son système de Matérialisation Virtuelle Totale.


Histoire du personnage:

Noah Kuttler est né dans la capitale de la Caroline du Nord, la belle ville de Raleigh et y passera une enfance calme et paisible. Ses parents sont des gens très aisés, sa mère, femme au foyer fréquente des amies de la belle société et entretient de bonnes relations avec des membres du Golf Club de son père, directeur d'une usine de produit électronique et qui n'aura de cesse d'espérer voir son fils embrasser une belle carrière et assurer la relève. La Famille fait figure de modèle, une mère jugée magnifique par ses proches, un père fortuné en bonne voie pour le rester et un fils au regard vif, et à l'intelligence supérieure à la moyenne.

Ses premiers pas dans le monde scolaire furent des pas de géants, apprenant avec une facilité déconcertante ses leçons, dépassant le rythme de ses professeurs en prenant de l'avance sur les programmes, ses parents et le directeur de son école furent unanimes: le jeune Noah Kuttler était surdoué. Quoi de plus prestigieux pour les deux époux qui dès lors ne laissèrent plus leur petit génie entre les mains de baby-sitters mais l'emmenaient avec eux dans toutes leurs soirées, l'exhibant comme un trophée, en un sens l'orgueil de l'enfant grandissait, mais ses a priori sur la nature humaine ne furent pas ménagés; les gens qu'ils croisaient lui souriaient, mais il pouvait au détour d'un couloir entendre un trait de mauvais esprit par la même bouche qui le félicitait, le monde d'hypocrisie de la bourgeoisie rendit le jeune homme peut confiant vis-à-vis de la société.

Son inscription dans un établissement spécialisé fut le début d'une belle époque pour le jeune garçon qui pu développer ses dons d'observation, d'analyse et d'apprentissage. Noah montra rapidement des prédisposition à la musique et copia rapidement le hobby de son personnage fétiche, Sherlock Holmes en apprenant à jouer du violon. Mais si la musique était un plaisir pour le jeune homme, il existait chez lui quelque chose d'encore plus fort: le besoin d'en faire toujours plus. Son père, toute son enfance lui avait répété: "Atteindre la médiocrité est à la portée de tous", il avait été dénigré par celui-ci lorsqu'il n'avait pas rapporté la meilleure note, dès lors la définition de la perfection prit pour le jeune homme une dimension proche de l'obsession. Chaque pas qu'il faisait dans sa scolarité était une nouvelle étape de ce défi: faire mieux que tout le monde. Alternant cours de violon, cours particuliers, cours en établissements spécialisés, soirées avec ses parents en tant qu'extension de leur réussite sociale, Noah avait un avenir tout tracé, une destinée toute choisie.

Le jeune homme s'épanouit dans les mathématiques et la logique formelle, des sciences qu'il admirait de par leur rigueur et leur beauté harmonieuse, ce qui l'emmena, avec le soutient de son père vers les sciences informatiques. Mais le jeune homme n'était pas exempt de faiblesses que son paternel n'avait de cesse de lui rappeler. Il aurait aimé voir son fils jouer à ses côtés au golf ou le voir réussir à s'intégrer dans une équipe de sport qui montrait sa vraie nature masculine comme il le disait, mais Noah préférait les associations d'échec dans lequel il excellait et les concours de mathématiques. Pour être franc, le jeune Kuttler méprisait les sports considérant comme une perte de temps les activités qui consistaient à jouer comme des chiens avec une balle, quelque soit l'accessoire que l'on utilisait et les compétences physiques que l'on employait.

A cette époque de sa vie, alors que le Lycée spécialisé qu'il fréquentait l'entraînait pour les concours des grandes écoles, peu de personnes pouvaient différencier sa vie privée de sa vie scolaire, il n'y avait ni dans son esprit ni dans les faits une division nette entre les deux. Son père devenait de plus en plus préoccupé par sa position sociale et sa mère, quant à elle, enchaînait les rencontres et les rendez-vous. Souvent seul, Noah aurait pu se lier d'amitié avec les bonnes et les majordomes de leur demeure, mais n'en fit rien. Il était entièrement voué à ses études et à l'accroissement maladif de ses connaissances, il oubliait lentement le monde qui existait autour de lui, un monde de fumée et d'absurdité qu'il ne comprenait plus, embrouillé par une vision cynique de l'hypocrisie, noyé dans les considérations de ses cours de sociologie qu'il ne comprenait pas.

Mais ce qui devait arriver, arriva, sa mère toujours sortie rentra un jour plus tôt que prévu avec une connaissance de son père, un actionnaire de son entreprise si ces souvenirs étaient bons, puis il ouvrit un jour la porte à une jeune secrétaire de son père, venue dans une tenue trop affriolante pour une simple prise de note de courrier. Noah abandonna dès lors même toute image positive de sa famille, perdu dans les trahisons de ses parents et les faux-semblants qui faisaient le quotidien de ses repas, les deux se souriaient, s'embrassait comme si de rien n'était et se faisaient de fausses promesses d'amour inviolable. Le jeune homme s'enfonça dans la solitude et la vanité, se considérant comme un être particulière doué au sein d'une famille somme toute perfectible. Ses rapports se détériorèrent avec ses parents et il partit une fois le concours d'entrée réussit au MIT.

Malgré ses problèmes primaires de vie en société, Noah parvint à découvrir une nouvelle facette de l'existence: le travail en équipe. Toujours seul sur ses projets et constamment en tête à tête avec un professeur de solfège et de violon, ce dernier n'avait jamais fait partie d'un équipe de travail et de recherche, et il s'avéra, qu'il adora cela. Il était avec des personnes compétentes qui partageaient ses passions et ses talents (certes pas nécessairement au même niveau, mais c'était bien plus qu'il n'avait pu en espérer jusqu'alors). Il participa à de nombreux challenge technologiques, publia des dizaines de papiers de recherche encore aujourd'hui considérés comme novateurs et utilisés intensivement par la communauté scientifique. Il s'éloigna naturellement de sa famille qui ne recevait presque plus aucune nouvelle de lui.

Profitant d'un voyage d'affaire dans la Massachusett, le père de Noah décida de venir voir son fils, fou de rage. Ils eurent tout deux une conversation animée sur le comportement du jeune fils qui se termina par une menace, celle de lui couper les vivres s'il ne venait pas rendre visite à sa pauvre mère morte d'inquiétude dans leur maison. Naturellement, il n'en fit rien et il découvrit que son père avait accompli ses menaces en regardant son relevé de compte. La rupture avec ses parents parfaitement consommée, Kuttler se décida à employer ses talents d'informaticiens pour résoudre ses problèmes. Il utilisa un ordinateur d'un cyber-café, détourna les sécurités du lieu, sécurités pathétiques par ailleurs, utilisa divers serveurs pirates pour établir une connexion entre sa banque et celle de son père et y transféra des liquidités par voie détournée, il signa son méfait avec son pseudonyme favori: Calculator. Le criminel que le monde souterrain viendrait bientôt à féliciter était né. Son père eut beau réclamer des comptes à des banquiers, des avocats et des détectives, personne ne parvint à déceler la fraude en question. L'argent des Kuttler servaient en réalité à faire vivre un Kuttler, qu'y avait-il de si illégal dans le fond?

Les études se poursuivirent et les premières découvertes épuisèrent vite l'entrain de Noah. Il commençait à s'ennuyer, la routine, les travaux organisés en équipe, la sécurité du lendemain, tout ce qu'il avait toujours eu, tout ce qu'il savait pouvoir obtenir dans l'avenir. L'envie de nouveauté, le besoin de se dépasser refaisait surface. Il avait éprouvé le grand frisson de l'inconnu et de la peur face à son détournement il y avait de cela quelques mois, le vol de son père, vol qu'il avait astucieusement automatisé pour être tranquille, mais justement, il était désormais trop tranquille. Il s'adonna alors à ce qu'il jugeait sur le moment un grand défi pour sa personne: voler des informations. Sûr de lui, il entama l'oeuvre d'une équipe entière, mais seul, voler les données des plus grands réseaux sociaux du monde. L'opération fut longue à mettre en place et nécessitait beaucoup de matériel. Il loua de nombreux serveurs avec l'argent de son père, s'inventa de nouvelles identités pour pouvoir mettre un nom aux différents abonnements, analysa les sécurités des différents sites et les attaqua, un soir à 3H00 du matin. Calculator avait fait le premier grand coup de sa carrière: il avait récolté en Sept jours, vingt deux heures et trente huit minutes les informations de plusieurs millions d'internautes et pouvait en faire ce que bon lui semblait. Le coup fut d'ailleurs si bien exécuté que seuls quelques sites se rendirent compte de la supercherie et de la trahison, mais n'en dirent rien, se contentant de lancer quelques plaintes fédérales qui n'aboutirent à rien.

L'étudiant développa alors quelques algorithmes pour analyser ces données, en faire des profils types et s'inséra dans les circuits de vente d'informations. Ses principaux clients, des groupes publicitaires payaient très cher ses informations et certaines sources anonymes profitaient allègrement de ce moyen pour effectuer divers chantage, mais jamais Noah n'avait prit la peine de regarder une seule ligne de ces informations, trop intéressé par de nouveaux objectifs. Il pilla ainsi les boîtes mails d'un fournisseur d'accès, les codes de décryptage de leur Wifi, et sitôt obtenu il vendait ou effaçait simplement ces données, à dire vrai Calculator n'agissait que pour la beauté du geste et pas pour les bénéfices qu'ils pouvaient en tirer, du moins, pour l'instant.

Alternant étude et vie virtuelle, Noah Kuttler finit rapidement diplômé avec les félicitations du Jury, une nouvelle étape dans sa vie se révélait, il allait devoir entreprendre de vivre seul, sans bourse ni logement étudiant. Il partit pour Métropolis dans l'espoir d'y trouver un travail intéressant, travail que lui proposa la Lex Corp en rénovant l'intégralité de son parc informatique et développant le nouveaux protocoles de sécurité des services de recherche et développement. Profitant de la confiance de son supérieur, lui-même considéré comme un homme prodigieusement intelligent, il se laissa séduire par des postes de plus en plus complexes, il alla jusqu'à être introduit dans une équipe de chercheurs qui travaillaient sur un prototype d'exosquellette proche d'une armure de combat dont il réalisa le système de coordination des mouvements et l'équilibrage. Lorsque les médias révélèrent ensuite l'utilité de l'armure et le surprenant combat qui opposa superman à son supérieur, Noah comprit qu'il lui valait mieux filer. Il pirata les systèmes de Lex Corp qu'il avait lui-même créé et détruisit toute trace de son dossier au sein de cette dernière, Calculator venait de sauver la vie de Noah en le faisant totalement disparaître de Lex Corp. Maintenant seul et sans emploi, il décida d'employer ses talents plus intelligemment.

Il s'exila dans une nouvelle métropole, réputée pour son prestige et ses avancées technologiques en matière de fibre optique et de distribution du réseau informatique: Gotham City. Noah se souviendrait toute sa vie de son arrivée à Gotham. Il avait prit le train, un moyen de transport qu'il préférait à l'avion par pure commodité. Il avait installé ses affaire, un sac remplit de linge et sa sacoche d'ordinateur sur le siège qui était positionné à côté du sien pendant qu'un camion de déménagement terminait de charger ses meubles et ses cartons de vaisselles. Dans quelques heures des agents du FBI après avoir obtenu des réponses de ses anciens collègues voudront venir le chercher, ils ne trouveront qu'un appartement vide et une pile de courrier adressé à trois noms différents. Il s'était installé confortablement alors que l'on annonçait le départ de son train et il ouvrit son ordinateur portable. Le wagon commença à se mettre en route tandis qu'il insérait une clef 3G qu'il venait de modifier pour avoir accès à plusieurs fournisseurs tout en brouillant sa position. Il avait alors surfé pendant une bonne heure, visitant sites de piratage et de détournements pour s'amuser de la médiocrité de tous ces individus qui pensaient agir au nom d'une cause libertaire. Tout cela était tellement plus superficiel, Noah savait qu'il faisait ça par pur plaisir, par défi envers la science et la technologie, les voies les plus obscures étaient celles qui permettaient les plus belles découvertes, il suffisait d'analyser les progrès fait pendant les guerres pour s'en rendre compte. Le génie ne s'extrait que du besoin d'être le meilleur. Gagner de l'argent, ce n'était pas grand chose, ça ne motive pas à faire le meilleur, ça motive à faire mieux, ou selon les spécifications du client, mais savoir que la moindre erreur peut vous coûter la liberté et rendre votre vie cauchemardesque, ça c'était une perspective qui poussait à la perfection. Naturellement, ignorer l'importance de l'argent ne valait pas mieux que d'être un primate décérébré, mais il ne fallait pas en faire le but, c'était un moyen, rien de plus.

Les paysages avaient défilé devant sa fenêtre, mais il n'avait pas daigné leurs accorder un regard, il préférait le monde virtuel qui s'étendait à porter de son clavier et de son pad, un espace infini de création et de destruction. Il était si simple de balayer un site, une identité, un serveur avec une poignée de lignes de code et un peu de savoir-faire. Le trajet dura très exactement le temps de détruire deux forums de piratage au rabais, un serveur mail, deux boutiques en lignes et le piratage d'un système de paiement en ligne qui lui permettrait de payer ses loyers pendant quelques temps. Le train arriva à la gare centrale de Gotham dont l'architecture pouvait rivaliser avec celle de New York. La Camion de déménagement, lui, n'arriverait que demain dans la journée. Au matin il devait récupérer les clefs de son nouvel appartement et signer les derniers papiers avec l'agence immobilière, ça lui laissait l'après-midi et la soirée pour faire ce qu'il voulait. Il loua donc une chambre d'hôtel mitoyenne à la gare de Gotham et entreprit de créer un site web anodin qui aurait une double vie, sa première façade serait une simple boutique de produits hardware, ses tréfonds par contre seraient plus sinistres, récupération de données, piratage, vente d'informations, mise en place de système de transaction sécurisé pour des paiements en toute discrétion, Calculator commençait à faire un marché plus sédentaire aux yeux du profane qui avait besoin d'aide. Il avait passé une nuit à dessiner sur un cahier les schémas pour son site et à poser les sécurités qu'il devrait mettre en place, il serait bientôt l'un des hackers les plus connus dans le monde criminel, mais le plus fantomatique pour la police et les fédéraux.

Son installation dans son nouvel appartement coïncida presque avec le temps qu'il mit à créer son nouveau site. Il mangea des mois durant sur de piles de cartons, ne se levant que pour pianoter sur son ordinateur. Après trois mois, il n'avait toujours pas fait son papier peint et les seuls meubles installés étaient son bureau, son lit et sa bibliothèque. Les seuls cartons ouverts étaient ceux de ses vêtements et de ses livres d'informatique, il oublia même pendant une période de se raser, faute d'avoir sortit le nécessaire pour cela. Il payait une voisine pour lui laver son linge, ne mangeait que des plats qu'il pouvait commander en ligne ou par téléphone et ne voyait quasiment pas la lumière du jour, faute de rideaux, il laissait les volets fermés. L'ampoule nu qui pendait au plafond de son salon fut témoin de la naissance de "www.MicroDeal.com, le site où tout est trouvable!" Il fit transiter les véritables marchandises qu'il prétendait vendre dans une société tiers qui accepta de lui reverser un petit pourcentage sur les vente, faisant de lui une sorte de webmaster tandis que dans la partie enfouie du site, il organisait son petit trafic. Les commandes ne furent pas légion dans les premiers temps, la technologie n'était pas l'apanage des mafieux et les criminels semblaient peu au fait de ses compétences, il allait devoir faire un coup de maître: s'attaquer à la bourse de Gotham.

Il fallait admettre que l'opération aurait pu se révéler difficile si la ville n'avait pas décidé de diminuer les budgets alloués à la sécurité informatique des édifices publics pour lutter contre les super-criminels qui l'ébranlaient. L'introduction dans les systèmes financiers fut d'une facilité qui fit sourire pour l'une des rares fois le prodige de l'informatique. En moins de dix minutes, ce dernier ruina une entreprise réputée d'après la presse et les rumeurs de la ville pour avoir tenue tête à la mafia locale, une sorte de petit consortium dont le nom n'apparut plus dans aucun journal financier après ce jour là. Mais derrière il y avait une signature, la communauté des hackers comprit rapidement qu'il y avait anguille sous roche et une enquête révéla la présence d'une fraude, mais sans obtenir aucune piste permettant de retrouver un coupable, mais dans le monde souterrain d'Internet, un nom circulait: Calculator.

La petite affaire de Kuttler prit rapidement de l'ampleur, une publicité très ciblée était le meilleur moyen de grandir et de viser juste, surtout dans un monde aussi redoutable que celui dans lequel il allait évoluer. Calculator devenait un sigle de sécurité pour toute organisation qui désirait utiliser les nouveaux moyens technologiques qui leur était offert. Il commença par faire de bases œuvres, désactivation de système de sécurité, détournement de fonds électroniques, modification de dossier d'identité dans la base de donnée du gouvernement. Calculator devint un ennemi à abattre par les services fédéraux qui ne supportaient plus de le voir agir en toute impunité, une section entière du FBI fut consacrée à sa traque intensive. Mais il fallait bien moins que cela pour mettre en échec Calculator qui se pensait à l'abri de toute intrusion dans son domaine, une ennemie, un pseudonyme qui resterait dans sa mémoire comme une insulte à sa personne et à son génie: Oracle, une entité sur le réseau qui avait réussi à percer pendant quelques heures son système et découvert des informations que jamais elle n'aurait du découvrir. Cette soirée fut suivit par plusieurs fiasco de ses associés électroniques, une fuite, terrible et incompréhensible pour Noah.

Il entendit ne plus se laisser faire, mais comprenait qu'il lui fallait de nouvelles installations pour être plus efficace que son simple appartement où il venait tout juste de finir d'emménager (même si les murs restaient invariablement vierges). Il aurait sa revanche sur cette Oracle, quoi qu'il lui en coûte. Des semaines durant il se renseigna sur cette entité, la traqua sans relâche jusqu'à découvrir sa filiation avec certains évènements. Il laissa donc de fausses informations transiter sur son réseau et laissa ses données à la portée d'un piratage certes complexe, mais à la portée de son adversaire, afin de vérifier ses hypothèses. A l'endroit indiqué par le criminel, agirent alors un groupe de justicières, grâce aux caméras du hangar et les quelques mercenaires qu'il avait payé pour maintenir l'illusion, il découvrit que celles-ci se faisaient nommer les Bird Of Prey. Il avait donc une organisation à affronter, il devait se préparer.

Continuant à maintenir sa première plate-forme d'échange, qui assurait la pérennité de son nom dans la communauté criminelle, Calculator acheta un penthouse dans les O'Neil Appartement où il pourrait développer à l'envie ses technologies et tout ce qui lui serait nécessaire pour affronter ses redoutables adversaires; malheureusement, il n'aura jamais le temps de concrétiser son premier projet. Un terrible tremblement de terre impliquant le début du No Man's Land plongea la ville dans le plus grand chaos. Employant tous ses contacts, Noah pu s'écarter de cette ville tombée en pleine folie meurtrière. Le Navire qui récupéra son canot s'éloigna lentement de la vile où se terrait probablement son adversaire. En fixant les volutes de fumée poussiéreuse qui s'élevaient de Midtown, il jura de se venger quoi qu'il puisse lui en coûter. Il s'installa un temps à New York, attendant patiemment des nouvelles de Gotham coupée du reste du monde. Il exécuta quelques opérations qui lui parurent sans saveur, obsédé qu'il était par Oracle, cet entité
qui hantait ses nuits et ses rêves, ses cauchemars et ses désirs. Mais qui était derrière ce pseudonyme? Il avait beau tisser des liens dans le monde criminel, il ne parvenait jamais à obtenir de réponses, il avait beau tenter d'organiser des attentats qui visaient Gotham, ses groupes d'interventions étaient tous tenus en échec par l'armée qui gardait toutes les entrées de la ville.

Un matin cependant, les nouvelles d'Internet lui redonnèrent espoir: Gotham était de nouveau reliée aux État-Unis d'Amérique, mais elle était encore trop fragile pour qu'il puisse y retourner, les connexions internet et les zones résidentielles étaient toutes en ruine, mais il pouvait reprendre de loin des opérations à l'encontre des Bird Of Prey et surtout tenter d'élucider le mystère de son existence: Qui est Oracle ? Les bandits et petites frappes qu'il payait indirectement se frottèrent de nombreuses fois aux justicières qui les tinrent toutes en échec. Il laissait filtrer des informations, en verrouillait d'autres, jouait à un vrai jeu de chat et de souris sur l'espace virtuel pour parvenir à ses fins. Mais rien n'y fit, Gotham retrouvait de jour en jour un visage que Noah Kuttler perdait de minute en minute. Il était devenu maigre au possible, mal rasé, les yeux fatigué de sa traque, mais l'esprit toujours envahi par une seule idée! Il ne pouvait pas être autant tenu en échec!

Noah prit un jour la décision qui allait révolutionner sa vie: il éteignit pour la première fois depuis des mois son ordinateur. Il s'enfonça dans son siège et observa les kilomètres de papier blanc noircit par son écriture et les notes qu'il avait pris sur son adversaire, il vit alors le reflet de ce qu'il était devenu dans son écran noir brillant: un zombie, obsédé et entêté. Il se leva avec difficulté de son siège, son estomac le faisait souffrir réclamant un repas que son frigo ne contenait pas. Il se regarda dans la glace de sa salle de bain, lui, Noah "Calculator" Kuttler était devenu ce qu'il avait toujours refusé d'être, un moins que rien sans avenir ni présent. La douleur de la faim l'obligea à devoir sortir de chez lui, il se rasa rapidement, soucieux malgré tout de l'apparence qu'il montrait au reste du monde, des restes de ses longues soirées passées avec ses parents. Il s'habilla avec les vêtements qu'il trouva et déjeuna au chinois qui faisait face à son appartement et on lui demanda s'il était nouveau dans le quartier, il eut un rire nerveux. Sitôt rassasié, Noah retourna dans son appartement et observa son ordinateur éteint et ses trois moniteurs noirs et paisibles. Sa frustration commençait tout doucement à disparaître, pour laisser place à cette étincelle qu'il avait depuis longtemps oublié, cette pointe d'excitation et d'adrénaline qui définissait exactement le pourquoi il avançait. Pendant les deux dernières années, Calculator n'avait été obsédé que par sa renommé et surtout l'argent qu'il pouvait en tirer, oubliant du même coup la seule chose qui lui importait vraiment: l'excitation du défi. Oracle ne le tenait pas totalement en échec, ne l'avait-il pas conduit dans des tours et détours, n'avait-il pas déjà réussit à envoyer ses justicières là où il l'avait voulu? Certes elle avait toujours fait ployer des plans qu'il avait finement préparé, mais n'était-ce pas là de bonne guerre? Un duel virtuel entre deux génies. Noah appuya de nouveau sur le bouton de son ordinateur, mais plus avec cette mine triste et fatiguée, mais un visage rayonnant, un regard où l'on pouvait lire la détermination et un sourire tel qu'il n'en avait jamais eu, il allait jouer à la plus formidable partie d'échec qu'il n'avait jamais faite!

Et la guerre des gangs éclata dans les rues de Gotham, offrant là une merveilleuse perspective au génie qui investit alors dans la zone résidentielle de Midtown pour disposer d'un penthouse à moindre frais. Il profita du chaos ambiant pour faire transiter son matériel et arriva tout aussi discrètement par l'aéroport de Gotham pour rejoindre ses nouvelles possessions. Soutenus par des criminels qui avaient besoin d'un support informatique conséquent, Calculator n'abandonna pas MicroDeal, mais considéra de nouvelles opportunités. Travaillant sur les protocoles d'échange du Net, ce dernier fit évoluer le protocole TCP/IP pour permettre une connexion cryptée et extrêmement sécurisée avec un nouveau réseau, réseau qu'il mit une demi-année à perfectionner pour devenir un négatif d'Internet, un réseau d'information criminel dernier cri dont ses associés pouvaient pleinement profiter, blanchissement d'argent, forum de discussion entre famille mafieuse, blog de criminels qui vendaient leur service et vantaient leur exploit, parfois avec des vidéos à l'appui: l'Ünternet était créé. Calculator avait révolutionné le monde criminel comme le Joker avant lui. Mais son adversaire parvint un jour à s'immiscer dans une faille que Kuttler avait jugé mineure et avait par là même découvert ce formidable instrument criminel. Calculator renforça alors avec une vitesse effarante les protocoles de sécurités, leur lutte avait pris un nouveau tournant.

Passionné de longue date par la réalité virtuelle, Noah travailla en parallèle à une extension du nouveau réseau qu'il avait créé et développa un service de Matérialisation Virtuelle Totale. Doté d'un équipement de captation adéquat, n'importe qui pouvait se matérialiser dans l'Ünternet et y vivre une vie virtuelle via un avatar tri-dimensionnel. Les forums de discussions interactifs virtuels devinrent florissants entre les différents chefs de gangs et de clans qui voulaient converser, et les flots de données transitaient de plus en plus, obligeant Calculator à augmenter la quantité de serveurs et à les décentraliser à la façon du Net, aujourd'hui encore il est le seul à savoir exactement où se trouvent chacun de ceux-ci. Mais un fait intéressant surgit au milieu d'un après-midi, un homme qui cherchait à voler des données sur l'Ünternet via son interface de Matérialisation Virtuelle Totale fut reçu agressivement par un anti-virus rudimentaire qui tua son avatar virtuel, l'homme mourut dans la réalité, l'Ünternet lui avait envoyé de puissant signaux cérébraux qui lui provoquèrent un attaque cérébrale. Intéressé mais pas choqué par l'évènement, Calculator se contenta d'indiquer quelques recommandations d'utilisation aux criminels qui employaient cette interface, ceux-ci n'en cessèrent pas d'utiliser pour autant leur matériel, mais furent plus prudents lors de leurs matérialisations.

Mais derrière la création de ce réseau, Noah est bien déterminé à mettre un terme à l'existence de son adversaire malgré le plaisir qu'il éprouve à l'affronter, car même si le duel est un défi qu'il prend fort à cœur, la victoire seule pourra déterminer la véritable valeur de son talent. Cependant que l'on ne s'y trompe pas, malgré son obsession, Calculator reste un criminel prêt à accepter n'importe quel contrat qu'il juge amusant ou relevant d'un grand défi technologique et scientifique pour sa personne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario Falcone
Famille Falcone
Famille Falcone
avatar

Messages : 484
Dollars : 1053
Date d'inscription : 07/06/2010
Localisation : Manoir Falcone ou Industries Mario Importations.

Feuille de Personnage
Tranche d'âge: Adulte

MessageSujet: Re: Noah Kuttler/Calculator   Jeu 16 Aoû - 1:03

Bienvenu le Geek. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selina Kyle/Catwoman
Admin
avatar

Messages : 115
Dollars : 364
Date d'inscription : 28/07/2011
Localisation : sur les toits de gotham

Feuille de Personnage
Tranche d'âge: Adulte

MessageSujet: Re: Noah Kuttler/Calculator   Jeu 16 Aoû - 1:21

re welcome

Aprés lecture de ton roman je t'annonce que tu es validé Smile


_________________
Je suis Catwoman, écoutez moi rugir!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Kuttler/Calculator

avatar

Messages : 14
Dollars : 144
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: Noah Kuttler/Calculator   Jeu 16 Aoû - 1:40

On a toujours besoin d'un geek chez soi Very Happy

C'est absolument merveilleux, j'ai été validé, à nous deux Gotham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noah Kuttler/Calculator   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noah Kuttler/Calculator
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yannick Noah
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» Skill calculator à jour
» I don't wanna grow up __ Noah L. McCarthy
» Le topic officiel de l'idylle clandestine entre Noah et Amanda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Reborn RPG :: Avant de jouer :: Personnages :: Personnages validés-
Sauter vers: