Batman Reborn RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier
Si toutefois vous avez des questions à poser sur quoique ce soit concernant le forum, les invités peuvent les poser ici: Partie des Invités

Partagez | 
 

 Nash Callahan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nash Callahan
Unité Anti-Crime
Unité Anti-Crime
avatar

Messages : 25
Dollars : 30
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Nash Callahan   Dim 17 Avr - 1:25

Questions Hors-Jeu:

Comment avez-vous connu le forum ?
Parce que j’y suis déjà (Simon Hurt)

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage ?
Parce que j’ai envie de jouer du côté des gentils et qu’on manque de flicaille.

Connaissez-vous bien votre personnage ?
Non, honnêtement, je ne sais pas de quoi il est capable =)

Avez-vous lu le background du forum ?
Oui.
Avez-vous lu le règlement ? Oui, la loi c’est moi. Non, je sais bien que c'est pas vrai ...

______________________________________________

Nom du personnage: Nash Callahan

Alias: Nash the Smash, ou juste the Smash, voire Smash si on veut se la jouer rebelle, ce sont là les surnoms qu’il aime bien porter. Sinon on lui lance régulièrement des Cowboy, Flingueur, à la gueule ou tout simplement connard.

Citation: « Allons, allons Johnny, tu sais comment ça va finir ! Tu vas me foncer dessus avec ta lame, je vais te tordre le poignet, te faire sauter quelques dents, tu vas brailler mais j’comprendrais pas un foutu mot. Et pis, songes à la gueule que tu vas te traîner, avec des chicots ci et là, toi qui étais si fier de ton sourire white, tu ressembleras à une vieille fermière du fin fond de l’Arkansas, et toi et moi connaissons la qualité des soins dentaires qu’on dispense en taule, alors fais pas l’con et attache toi toi-même bien sagement. »

Faction: Ben, je dirai UAC, mais je tiens à rester Marshal quand même, parce que Marshal ça pète. (ou alors avoir été Marshal, si ça gêne.)

Tranche d'âge: 35 piges

Apparence
: Un colosse, pas loin de deux mètres, on dirait qu’il est taillé dans un chêne massif. Il est blanc et possède des traits assez rednecks puisqu’il vient de l’Amérique profonde et reculée, son visage et son air renfrogné n’engagent guère à la conversation, mais dans ces yeux brille une petite étincelle de malice du genre de celle d’un type un peu brusque mais au fond gentil. Nash s’habille relax, mais plutôt soigné, jean, ceinture à grosse boucle, chemise, par moment orné d’une cravate –pour les sorties officielles- les seules constantes dans son accoutrement sont : un couvre chef, généralement un stetson mais qu’il peut troquer pour une casquette du service auquel il appartient, et des santiags aux pieds.
Il aime bien aussi laisser une barbe de trois jours, mais se fait régulièrement invectiver par ses supérieurs qui aimeraient bien la voir disparaître, parce que selon eux c’est pas très pros, ce à quoi il répond que ça fait parti intégrante de son autorité, ça renforce son air dur et contribue à accroître l’anxiété des criminels.


Personnalité: Smash est un mec de la nature. Il est impulsif, grognon, sûr de lui, adepte du parlé franc, et n’hésite pas à hausser le ton lorsqu’il en a marre de devoir s’expliquer et ça, que ce soir face à des collègues, des supérieurs et des hauts fonctionnaires.
On pourrait croire que c’est une brute épaisse, mais même s’il n’hésite pas à abattre son gros poing dans le visage de ses adversaires, il cherche d’abord à les raisonner. Il appartient à l’ancienne école, celle où les représentants de la loi servaient à la faire respecter coûte que coûte, à protéger et servir le contribuable et pas à prendre des pincettes de mignon pour respecter les droits constitutionnels des criminels : tu te places en dehors de la loi, tu perds une partie de tes droits, surtout si tu massacres tes compatriotes. Bien évidemment, cela n’est pas au goût de la politique actuelle et il a subi un nombre impressionnant de réprimandes et de sermons de la part des juristes et faiseurs de loi.
Même si son naturel est plutôt brusque et instinctif, il n’en demeure pas moins intelligent –même s’il ne peut pas se prétendre intellectuel, il a su apprendre la triste réalité de la société actuelle au cours de ses missions de protection de témoins. Il sait que les hommes ne sont que des pions, des numéros menés par les politiciens et l’économie capitaliste. Souvent cette pensée le déprime –un peu- car il aimerait pouvoir croire en la bonté de l’humain, mais il s’est fait à l’idée que c’était utopiste. Par conséquent c’est un bon enquêteur, un négociateur tout à fait capable et un meneur naturel, sans doute aurait il fait un bon commissaire ou shériff mais le côté politique est définitivement trop chiant pour lui.
Pour continuer un peu dans son profil psychologique, il n’est pas du genre à fuir ses responsabilités et sait reconnaître quand il a tort.
Sur un plan personnel et sentimental, il aime profondément sa concubine, une française qui essaie d’initier le redneck qui est en lui à la délicatesse des arts et des lettres, mais même s’il commence à apprécier, trouve que ça fait quand même un peu mignon.
Dernier point capital pour le comprendre, il n’a pas rejoint les services de police pour des raisons personnelles, il ne cherche pas la vengeance, et une fois son service terminé, même s’il n’hésite pas intervenir si nécessaire, il laisse ses préoccupations du boulot dans le vestiaire. Il a vu trop de bons flics se faire bouffer par le boulot, et par la rancœur personnelle, ce qui a mené certains à franchir le cadre de la loi et à franchir la limite entre flic et criminel.
Une chose plutôt monnaie courante à Gotham, Batman en est le parfait exemple : même si son aide est précieuse et qu’il le respecte pour ça, Nash est convaincu, qu’un jour, le chevalier noir dépassera les bornes et commettra quelque chose de regrettable.

Profession: US Marshal, traquer, arrêter des criminels, protéger des témoins, faire régner l’ordre, la routine quoi.

Capacités:
Bon tireur, excellent duelliste (comme au temps des cowboys, il dégaine très rapidement et fait mouche dans 98% des cas), bon enquêteur (moins balèze que Batman, Nigma ou autres), assez alerte.
Il est aussi plus fort physiquement que la plupart des autres être humains, mais il ne doit pas ça à sa carrure et à l’entraînement, mais à une maladie génétique qui développe sa force. Cependant, même si cela représente un avantage non négligeable, elle le fait aussi souffrir, au niveau des articulations et il alterne des moments de grande forme et de profonde fatigue physique. De fait, même s’il ne peut pas être comparé à Bane ou Killer-croc, il est plus fort –en termes de puissance brute- que Batman Bruce Wayne au meilleur de sa forme et sans gadgets. (Attention, Batman est expert en arts martiaux, agile etc … il gagnerait à coup sûr un combat contre Nash, mais si les deux jouaient à cogner dans un testeur de force, Nash aurait un meilleur score que Batman).

Histoire du personnage:
Nash Callahan est né dans l’arrière pays du Colorado, là où on élève du bétail, fait pousser du maïs, où on va à l’église le dimanche avant d’aller s’en jeter une au bar, et où chaque maison compte deux armes à feu par habitant.
C’est évidemment, de part ce contexte que s’explique la plus grande partie du caractère bien trempé du Marshall, solide comme le roc, bourru comme un bûcheron et massif comme le chêne.
La famille du petit Nash n’était pas ultra-conservatrice, n’avait rien contre les noirs et ne bourrinait pas les névroses familiales à grand coups de bondieuseries. Sa mère était institutrice, son père éleveur.
Nash mena une scolarité banale, dans la moyenne alternant les bancs de l’école et les saisons dans les près pour aider son père. Vers 16 ans, il fréquenta la fille d’une ferme voisine, s’emmouracha d’elle et l’épousa à l’aube de sa majorité. Peu après son mariage, il s’engagea dans l’armée, pour accomplir son devoir –la vertue patriotique était quand même portée par ses parents- et voir du pays. Aussi partit-il à l’étranger, chez ces salopards de terroristes d’Afrique, pour aller sauver le monde libre, comme l’assurait le sergent recruteur. L’argent de sa solde, il l’envoyait à sa femme, qui devait s’occuper de la maison acquise juste avant son départ.
En Afghanistan, il apprit la vie à la dure, faîte de violence, de combats pour sa survie, etc. Il commença aussi à sa faire une petite idée de la nature humaine, au final, ces salopards d’ennemis ne valaient pas moins que nous, bons américains- au vue des exactions que certains de son frères d’armes commettaient et qui le dégoûtaient de plus en plus.
C’est à cette époque qu’on lui diagnostiqua sa maladie génétique, une espèce de saloperie rare qui lui donnait de la force mais qui expliquait aussi ces douleurs naissantes et qui commençaient –de temps en temps- à atteindre des pics de douleurs difficilement supportable.
Il fût donc réformé et rapatrié au bercail, dans son Colorado natal, vivant, pas traumatisé, mais avec quelques désillusions qui commençaient à poindre.
Ce qu’il trouva en rentrant, c’était une bobonne dans sa cuisine, qui préparait des steack trop cuits, et qui représentait ce qu’il avait apprit à détester : une vie fade, trop peinarde pour être digne d’être vécue. Il choppa un boulot de mécano dans un petit garage d’une petite, un job de merde, dans une bourgade de merde. Racisme, alcoolisme et beauferie en tout genre commençaient à l’excéder. Il repensait à ce que le sergent recruter lui avait dit alors qu’il signait le contrat – apporter la civilisation à ces putains de terroristes barbares- bordel, mais on a déjà du mal à éduquer nos propres concitoyens et on est tout aussi sauvage qu’eux.
La goutte d’eau déborda lorsqu’un autre apprenti du garage buta un "nègre" qui avait eu le malheur de discuter avec sa copine.
Nash n’en pouvait plus de cette vie nauséabonde et décida qu’il était temps de faire quelque chose d’utile, d’essayer à son propre niveau d’aider les braves gens qui le méritaient, et c’est ainsi qu’il s’engage chez les US Marshall. Il quitta aussi sa femme, qui n’est pas plus heureuse que lui, ils se quittèrent en bons termes.
Sa vie de Marshall lui plaisait bien. Il voyageait, servait son pays, et ses compatriotes, et même s’il avait à faire à de gros salopards, il voyait aussi des braves gens, heureux qu’on les aide, et qui renforçait son idée que l’homme était quand même sympa dans le fond.
Au fur et à mesure de sa carrière, Callahan commença à se faire un nom, par ses prouesses, mais aussi par ses méthodes plutôt oldschool. Il devint assez rapidement, une figure connue, dont on mentionnait le nom à l’école des Marshalls, même si c’était souvent pour établir un comparatif légèrement négatif, l’exemple à ne pas forcément suivre.
Tout ceci convenait à Nash, un bon boulot intéressant, une paye confortable, de l’action, des voyages …
Un jour, alors qu’il venait de terminer une mission et était donc en permission, il se trouva dans un bar, face à un verre de whisky, et juste à côté d’une jeune femme, apparemment étrangère, qui se prenait le bec avec un minable. Lorsque ce dernier la gifla, Smash attrapa le vaurien par le col et lui colla une baigne magistrale qui le fit vaciller.
C’est alors que la jeune femme se retourna vers le Mashall et lui colla à son tour une gifle qui lui ôta le stetson de la tête ;
« Vous les américains, vous êtes pas croyables ! Des cowboys, des rustres, à vous mêler des choses qui vous regardent pas ! Comme si vous ressentiez comme une mission qui incomberait de protéger le reste du monde ! »
Nash se sentit très con sur le coup, balbutia des excuses et tourna les santiangs en direction de la sortie. Il passa une mauvaise nuit, à cogiter sur cette remarque cinglante que lui avait adressée cette femme.
Par un heureux hasard, il la recroisa le lendemain matin, installée à la terrasse d’un café en train de prendre son petit déjeuner. Il fonça chez le fleuriste, lui acheta un bouquet de fleurs et alla lui offrir, pour se faire pardonner.
Après une petite raillerie, parce qu’elle n’avait pas oublié l’épisode de la veille, elle accepta les excuses de Smash, et ils se mirent à discuter. Elle était française, célibataire, sans attache et désireuse de visiter toute l’Amérique de fond en comble. Ils devinrent amis, et à chaque fois que le marshall terminait une mission, il revenait voir la belle Emilie, qui le traînait de force dans des musées, expos, au théâtre ….
Finalement, ils commencèrent à sortir ensemble, et bientôt, Nash proposa à sa copine de le suivre dans sa nouvelle affectation de Gotham City. Elle accepta et trouva une place au Gotham museum, en rapport avec l'histoire de l'art qu'elle avait étudié.
Et c’est ainsi, que Nash the smash Callahan et Emilie, s’installèrent dans la ville du Batman, juste à la fin de ce qu'on appela par suite "la guerre des gangs" qui secoua le tout Gotham il y a environ un an de ça, Nash n'eut pas le temps de réellement prendre part à cette guerre, ne rencontra aucune figure connue du paysage criminel, mais coffra quelques malfrats c'était toujours ça de prit.

Commentaire: bah, j’en vois pas.


Dernière édition par Nash Callahan le Dim 17 Avr - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brown [hrp]
Membre non-joueur


Messages : 937
Dollars : 310
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Nash Callahan   Dim 17 Avr - 1:43

Ça me semble correcte dans l'ensemble seulement la 1ere question qui me vient à l'esprit est:

Il est arrivé quand à Gotham exactement ? après la guerre des gangs ? avant ?

Hé oui, je fais très attention sur ce point-là après les capacités. Partie à voir et après tu seras validé.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Batwoman
Katherin Kane
avatar

Messages : 268
Dollars : 270
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: Nash Callahan   Dim 17 Avr - 7:31

Rebienvenue. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nash Callahan
Unité Anti-Crime
Unité Anti-Crime
avatar

Messages : 25
Dollars : 30
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: Nash Callahan   Dim 17 Avr - 10:01

Nash Callahan a écrit:

Et c’est ainsi, que Nash the smash Callahan et Emilie, s’installèrent dans la ville du Batman, depuis deux ans déjà

Les deux ans en question, se comptent donc à partir de la période du RP, puisque je suppose qu'on joue à la même période (avec une marge de quelques semaines au plus).
Par contre, je ne sais pas quand a eu lieu la guerre des gangs, je viens de relire le post-it dans le background et ce n'est pas indiqué.

A la limite, autant faire en sorte qu'il soit arrivé juste en fin de guerre des gangs, (si elle remonte à moins de deux ans grand max) Je veux qu'il soit à Gotham depuis assez de temps pour connaître quelques têtes, mais depuis trop peu de temps pour toutes les connaître et avoir de vrais amis fiables.
Donc, je modifierai quand j'en saurai plus =)


Dernière édition par Nash Callahan le Dim 17 Avr - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brown [hrp]
Membre non-joueur


Messages : 937
Dollars : 310
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Nash Callahan   Dim 17 Avr - 10:16

Nash Callahan a écrit:

A la limite, autant faire en sorte qu'il soit arrivée juste en fin de guerre des gangs, (si elle remonte à moins de deux ans grand max)

Considères la période "guerre des gangs" terminé il y au moins un an mais pas deux ans, navré. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nash Callahan
Unité Anti-Crime
Unité Anti-Crime
avatar

Messages : 25
Dollars : 30
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: Nash Callahan   Dim 17 Avr - 10:21

Voilà, j'ai modifié ! (la toute fin, si tu veux pas te retaper toute la fiche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brown [hrp]
Membre non-joueur


Messages : 937
Dollars : 310
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Nash Callahan   Dim 17 Avr - 10:23

Très bien, alors dans ce cas...

Validé.

Re-bienvenu sur Reborn, bon rp. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nash Callahan   Lun 18 Avr - 5:24

Rebienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nash Callahan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nash Callahan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» inscription ryan callahan
» Unfinished Business [ Punk / Henry / Husky./ Nash / ]
» Rick Nash is in my ass or your team!
» Big Show Vs Kevin Nash
» Rick Nash fait ses bagages!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Reborn RPG :: Avant de jouer :: Personnages :: Personnages validés-
Sauter vers: